FORÊTS


LA FORET EN GUINEE BISSAU: LA NATURE ET LA TRADITION Poilao

Les forêts de la Guinée Bissau sont un patrimoine de flore, faune et traditions.
On y trouve encore des forêts qui sont définies « forêt primaire » c.a.d. jamais coupées par l’homme. La forêt primaire se distingue par la caractéristique particulière d’avoir exclusivement des arbres de tronc très haut ; au contraire si la forêt a été coupée et elle renaît, on a une « forêt secondaire » dans la quelle, à coté des arbres préexistants, naissent aussi des autres avec le tronc plus bas et aussi des arbustes, les graines des quels sont arrivés grâce aux animaux terrestres, aux oiseux et aux hommes mêmes.
Mais aussi la forêt secondaire, dans les parcs de la Guinée Bissau, est une forêt peu compromise et contaminée par l’homme ; dans cette forêt les animaux ne sont pas habitués à la présence des hommes et ils vivent normalement loin des villages.Parchi_foreste
Il est donc moins facile les rencontrer en comparaison aux grands Parcs de l’Afrique Oriental, ou vivent des animaux « presque » domestiqués; ici les animaux qu’on a occasion de rencontrer sont vraiment des animaux sauvages.

Les deux parcs ou on peut visiter les forêts sont: le parc de Cacheu au Nord et le parc de Cantanhez au Sud.
Les deux Parcs ont des caractéristiques différentes entre eux : à Cacheu est prédominant l’intérêt culturel et traditionnel, à Cantanhez l’intérêt naturaliste.

Lautchande09FORET DE CANTANHEZ
La forêt de Cantanhez est la plus grande du pays et présente une grande variété de flore et de faune. Elle se trouve dans la région de Tombali, dans la zone méridionale de la Guinée Bissau et comprend plusieurs types de plantes.
Dans les zones sèches on a plusieurs espèces de palmiers et autres arbres nombreux .
Une grande partie est formée par la forêt humide, ou s’entrelacent des eaux douces et saumâtres en créant une riche végétation de mangroves.

Très variée aussi la faune qui présente plus qu’une centaine d’espèces d’animaux entre mammifères, poissons et oiseaux.
On remarque la présence de buffles, chimpanzés, macaques, sangliers rouges et sangliers noires.
La forêt de Cantanhez présente une grande valeur ambiante du fait qu’elle est le dernier résidu de forêt primitive encore non contaminée par l’homme.
Aussi pour ce motif elle représente un couloir privilégié pour le passage des grandes migrations, y compris des éléphants.

FORET DE CACHEU La forêt sacrée (Mato Sagrado)
La moitié environ de cette aire est formée par mangroves et par les bancs de sables qui forment l’estuaire du Cacheu ; c’est une aire très importante pour la reproduction des espèces des poissons, des reptiles, des mollusques et des crustacés.
Les bancs de sable accueillent une grande quantité d’oiseaux aquatiques migrateurs tels que flamants roses, gazes et pélicans ; des reptiles tels que le crocodile du Nil et des mammifères comme l’hippopotame d’eau salée et des dauphins.
L’autre partie du Parc est formée par une forêt moins humide de celle de Cantanhez et principalement de type secondaire, c.a.d. a été objet d’intervention humaine de déforestation pour les cultures d’aliments.
La faune de cette zone est constituée principalement de gazelles, mais on peur rencontrer aussi des singes, des léopards et des hyènes.
La caractéristique plus intéressante de cette forêt est d’être MATO SAGRADO c.a.d. une aire de forêt sacrée pour la culture animiste. Le centre est l’ensemble des villages de Cobiana qui attirent beaucoup de visiteurs qui se rendent là pour suivre les rituels aves les esprits de la zone.
Une autre chose intéressante est de voir les cabanes à deux étages dans le village Elia.

Comment arriver et où loger à Cacheu et à Cantanhez
Cacheu se trouve à environ une heure et demie de Bissau, liée par une route de 100 kilomètres entièrement goudronnée.
Base de départ peut être Cacheu même et aussi Canchungo (30 km avant de Cacheu) .
On suggère en tout cas de passer avant par Cacheu ou on peut avoir des renseignements plus détaillés auprès du bureau du Parc.
On peut trouver des simples hôtels à Canchungo et des bungalows a Cacheu, dans une jolie position sur le .
Cantanhez se trouve plus loin, à plus que 250 km, dont 60 km environ ne sont pas goudronnés et les derniers 25 km sont en très mauvais état ; le temps de voyage est prévu donc en 5-6 heures.
On peut atteindre Cantanhez aussi par mer par des hors-bords privés en partant de Catesse, à 20 km du centre du Parc. Cette solution est la seule possible dans la saison des pluies.
A Cantanhez on trouve deux semples mais valables hôtels : le centre du Parc à Jemberém et Faro Sadjuma (20 km avant, en arrivant de Bissau).

Les visites les plus intéressantes
Les visites plus intéressantes sont:
- dans le Parc de Cacheu: le Mato Sagrado et la forêt de Cobiana,
- à Cantanhez : excursions dans les différentes forêts du Parc, trekking pour voir les chimpanzés
et la proche île de Melo
Pour les forêts de Cacheu et de Cantanhez voir une description plus en détail sur le box à droite.
Des autres visites et des parcours sur mesure peuvent être organisés en se référant aux adresses indiquées à la page CONTACTS.

Guinée Bissau tourisme Réseau pour l’Ecotourisme
Quelques visites proposées:
PARC DE CACHEU – part sud
camaleonte

base: Canchungo ou Cacheu
transport: voiture / bateau
durée: 1 jour ou plus
période: novjuin
prêter attention dans les parcours à pied ou en canoë

Parc magnifique ou on peut admirer les plus grandes surfaces de mangroves, des animaux terrestres et aquatiques, la culture et les traditions locales (Mato Sagrado) …

LA FORÊT DE CANTANHEZ
Cantanhez

Zone: extrême sud
transport: voiture
durée: au moins 2 jours
période: nov - juin
attention dans les parcours en forêt

La plus grande forêt du pays, en bonne partie jamais coupée par l’homme, avec animaux sauvages, langues de mer et plages, histoire et culture traditionnelle.

ROUTE DES FORÊTS
Poilao_Cabral2

Durée: environ 1 semaine

période: nov - juin

Marcher dans les deux parcs avec des forêts de la Guinée-Bissau, Cacheu et Cantanhez, dans ses bras de mer et ses plages, contournés d'oiseaux, singes et d'autres animaux.

LES TOURISTES PARLENT DES FORÊTS
diario-foresta

Impressions données par des touristes sur les visites aux forêts.

Parmi les reportages que nous avons reçu, nous avons choisi ceux qui nous sont apparus les plus intéressants pour être communiqués à ceux qui voudront visiter ces lieux.