JOÃO VIEIRA, POILÃO, MEIO, CAVALO tartaruga2IBAP

base: du continent ou d'une autre île
transport : bateau à moteur privé
durée: 1 jour (exclu le voyage du/pour le continent)
période: nov-juin (juil)


Mer, plages désertes, endroit de nidification de tortues et oiseaux dans une nature sauvage et intacte, les îles les plus loin du continent.

Le Parc National
Ces 4 petites îles constituent le Parc National Marin João Vieira Poilão, le plus loin du continent, zone protégée pour la reproduction des tortues et de nombreuses espèces d'oiseaux migratoires.
Le Parc dans son complexe, au-delà de la petite surface des îles et de quelques bancs de sable qui émergent avec la basse marée, comprend une zone de 49.500 hectares d'eaux marines profondes.
Le Parc fait partie intégrante de la réserve de la biosphère et il a été déclaré «Hommage à la terre» par le WWF en 2001.

La végétation est sauvage, substantiellement semblable à celle de toutes les autres îles, avec des mangroves, bois de palmiers et forêt guinéenne sub-humide: la particularité reste dans les espèces d’animaux terrestres comme le varan de terre et le perroquet argenté et dans les animaux marins entre lesquels principalement tortues, dauphins et aussi différentes espèces de sternes et autres oiseaux.
L'île de Poilão est considérée troisième site pour importance au monde pour la nidification des tortues marines.

Îles sacrées pour la population locale
Toutes les îles sont sacrées pour les Bijagós, (c'est-à-dire pour tous les habitants de l'archipel), surtout l'île de Poilão, l'endroit le plus sacré de leur culture, qui pour cette raison est sujet aux étreintes règles que chaque visiteur doit respecter.
Les habitants de 4 villages du sud de l'île de Canhabaque, selon le droit traditionnel de la région, ne sont pas seulement personnes qui utilise ces îles, mais aussi propriétaires des iles même.
Ils se rendent la saisonnièrement pour pêcher, recueillir fruits ou extraire le vin ou l'huile de palmier, mais surtout pour des cérémonies religieuses et sociales.

Visiter les îles
Toutes les îles ne sont pas habitées d'une façon permanente et aussi leur zone marine est peu fréquentée.
Les plages sont intactes, il y a de temps en temps seulement camps des Bijagós qui y viennent temporairement.
Visiter ces îles signifie se plonger dans la nature sauvage et originaire.
Les tortues sont présents surtout à Poilão, mais aussi dans les autres îles. Seulement si accompagné par les gardes du Parc il est possible, dans les moments de la desserrée des œufs, assister à la course émotionnante des petites tortues vers les flots.
Sur la côte de Cavalos, rocheuse et avec de l’herbe haute, nidifient beaucoup d'oiseaux. Il est aussi possible ici se rapprocher seulement accompagnés par les gardes du Parc.
L'île de Meio a de très belles plages dans ses baies.
João Vieira est la plus importante du point de vue administratif et du point de vue logistique, parce qu’il y a le siège du Parc et un petit hôtel.

Comment y arriver
Il n'existe pas de services publics de transport, il faut utiliser des bateaux à moteur privés.
On peut partir du continent (Bissau ou Quinhamel sont les point de départ les plus utilisés).
On peut partir d'une autre île aussi, par exemple de Bubaque, où on peut arriver avec le service public de navire à moteur, dans les jours où il marche.

Période conseillée:
Toute la saison sèche (de novembre à juin), est idéale pour visiter les îles et profiter de tous les aspects sans risque de pluie (sauf en juin, quand vont commencer les premières pluies).
Ceux qui veulent observer les tortues devront prendre en compte que:
- le dépôt de grandes quantités d'œufs commence en juillet, au début de la saison des pluies,
- l'éclosion a lieu entre novembre et janvier, tout dedans la saison sèche.

Où loger
Le petit hôtel à João Vieira est la seule structure réceptive des îles.
Un camping temporaire est préparé au Poilão aussi, réservé souvent aux rechercheurs de l'IBAP.
Une visite très rapide peut être faite en journée, mais en tout cas c’est nécessaire de passer la nuit dans une autre île.

POUR RENSEIGNEMENTS sur les périodes dans lequel on peut voir oiseaux et tortues plus aisément et pour réservations appeler ou écrire a l’adresse indiqué dans la page CONTACTS